Le Financial Times a désigné deux sociétés du portefeuille d’ECP, Oragroup et Générale Assurance Méditerranéenne (GAM), comme des modèles de promotion de l’égalité des sexes dans les entreprises africaines. Binta Touré Ndoye, PDG d’Oragroup, une société bancaire régionale d’Afrique de l’Ouest et du Centre, et Manelle Otmane, PDG de la compagnie d’assurance algérienne GAM, figurent parmi les rares femmes chefs d’entreprises dans le secteur des services financiers en Afrique. Ces deux sociétés sont contrôlées majoritairement et détenues à 100 % par ECP.

L’article du Financial Times souligne que les fonds de capital-investissement qui détiennent des participations importantes dans des sociétés ont le rare avantage de pouvoir contribuer à accroître le rôle des femmes au sein des conseils d’administration et aux postes de direction dans les pays émergents. Il est communément admis que la participation des femmes à des fonctions de direction est bénéfique pour les entreprises.

Accéder à l’article complet, “Driving gender equity in African business”, écrit par Aubrey Hruby, ici.